5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Miltiadis : "J'ai vraiment perdu tout espoir pour l'avenir"

22 décembre 2012

Société Témoignages Cédric Spilthooren crise Grèce Photographie portrait témoignage

387 mots   701       Comments

Pour cette fin d’année, je vous propose une petite série de portraits réalisés en Grèce par Cédric Spilthooren, photographe. Vous pouvez retrouver le travail de Cédric sur son site internet. Merci à lui pour ce travail et pour son autorisation pour la publication sur le site (traduction OkeaNews).

Quatrième portrait : Miltiadis, 35 ans.

Miltiadis

Miltiadis (photographie : Cédric Spilthooren  )

Je suis âgé de 35 ans. A Patras, ma ville natale, il y a beaucoup de chômage, la principale économie était basée sur l'industrie et les équipements lourds. C'est pourquoi j'ai déménagé à Athènes il y a quatre ans. Je supervise le programme de recherche dans une société d'études de marché.

Mon salaire est environ 12000 euros par an. Tout le monde a été touché par la crise, je veux dire, la manière dont les gens interagissent les uns avec les autres. Vous pouvez voir des gens se disputer dans les banques, dans le bus, etc.

Les choses ont changé pour moi aussi. Les conditions de travail vont vraiment mauvaises, vous devez faire des heures supplémentaires, parfois, moins de gens font la même quantité de travail, etc.

Il y a quelques mois, un client majeur de notre entreprise a tout simplement cessé de payer, et notre entreprise a donc aussi arrêté de nous payer. J'ai donc prévenu mon propriétaire que je devais quitter mon appartement ... il doit me rendre la caution (équivalent à deux mois de loyer).

Les deux prochains mois je serai capable de vivre dans l'appartement, mais après ... J'espère que je vais obtenir mon salaire ... en tout cas c'est la date limite et elle sera également celle pour mon patron. S'il ne peut pas me payer, il devra me virer ... et me donner une compensation. J'ai aussi arrêté de payer ma facture d'électricité ... J'ai encore 20 jours avant qu'ils ne me coupent l’électricité.

Il n'y a aucune certitude ... Si je perds mon travail je vais devoir trouver un emploi à l'étranger.

Il n'y a pas de solution facile... J'ai vraiment perdu tout espoir pour l'avenir...

 


La vidéo réalisée par Cédric (que vous pouvez aussi retrouver sur la page d'accueil d'OkeaNews) :