5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Combat antifasciste et antirépressif en Grèce - soirée d'information à Paris le 25 novembre

21 novembre 2012

Société Solidarité Fascisme Grèce répression

362 mots   435       Comments

Soirée d'information et de solidarité avec les 15 inculpés de la manifestation à moto du 30 septembre à Athènes

Le dimanche 25 novembre, le Réseau de Solidarité et d'Information pour l'Action Antifasciste et Antirépressive en Grèce avec la CNT-Santé sociale organisent une soirée d'Information et de Solidarité pour le Combat Antifasciste et Antirépressif en Grèce.

Dans le contexte de l'actuelle crise systémique du capitalisme, qui provoque déjà une grave crise humanitaire en Grèce, la violente paupérisation de la population au profit des milieux financiers s'accompagne d'une montée en puissance des modes de gouvernance autoritaires et joue un rôle catalyseur dans une foudroyante expansion du fascisme. La répression brutale des manifestations et la chasse officielle aux migrants se trouve ainsi doublée des agissements du parti néo-nazi Aube Dorée qui, bénéficiant du soutien implicite de la police, cherche à s'imposer par l'intimidation. Les innombrables agressions contre toute personne de couleur ou apparemment d'origine étrangère, des anarchistes, des gens de gauche, des syndicalistes, des homosexuels et des Roms s'ajoutent à des expéditions punitives contre les commerces des immigrés et aux menaces de mort proférées contre tous ceux qui osent s'y opposer, qu'ils soient politiciens, journalistes, universitaires ou prélats.

La soirée comportera une brève information concernant la menace fasciste, la répression brutale croissante et les actions antifascistes/antirépressives qui ont actuellement lieu en Grèce, une projection vidéo et une discussion/débat. S'en suivra un buffet avec de la bonne bouffe grecque et un concert de rebétiko.

La soirée aura pour objectif de soutenir financièrement les 15 camarades antifascistes ayant participé à la manifestation à moto du 30 septembre qui, après avoir été arrêtés et torturés par les flics, ont été appelés à payer une caution de 52.000 euros au total en échange de leur liberté surveillée ainsi que les 4 personnes arrêtées lors du rassemblement de soutien organisé aux portes du palais de justice.

Dimanche 25 novembre à partir de 16h
CNT 33 rue des Vignoles 75020 Paris

Métro Avron ou Buzenval 

source : http://www.demosphere.eu/node/33116