5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

A. Samaras et le vote des mesures d'austérité : "J'en ai même parlé à Dieu"

31 octobre 2012

Brèves Inclassable Antonis Samaras Grèce

281 mots   501       Comments

S'exprimant sur les nouvelles mesures d'austérité, le premier ministre grec A. Samaras a déclaré hier que si les mesures n'étaient pas acceptées au parlement, le pays irait tout droit à la catastrophe. Il a indiqué  que la situation était si dramatique qu'il "en a même parlé à Dieu".

L'impression écran de la chaîne de télévision hier :

A. Samaras : "J'en ai même parlé a Dieu"

Twitter était encore en flamme hier, avec de nombreux commentaires sur ces propos. Morceaux choisis :

 "Hello, God? It's Samaras. Listen, I'm organizing a week-long party in parliament tomorrow, and I was wondering whether you'd like to join."

"You know your country's in trouble when your political leader talks to #God. #Samaras #greekcommandments"

"And God said to Samaras: "Fuck you, Antonis. Seriously, go fuck yourself."#greekcommandments"

"And God said to Samaras: "thou shalt perform a great robbery. Thou shalt call this robbery a 'bailout'"#greekcommandments"

"And God said to Samaras: "thou shalt approve a new memorandum that will lead to no health benefits for cancer patients."#greekcommandments"

"And God said to Samaras: "thou shalt not commit adultery with the left.But you can go to bed with the far-right any time"#greekcommandments"

"And the Lord said unto Samaras, Come up to me, and be there: and I will give thee memorandum three#greekcommandments"

"God told Samaras: "thou shalt not steal from the rich, only from pensioners."#greekcommandments"

Les journalistes sont toujours dans l'attente de l'annonce de Dieu lui même. Il semble que la vidéo de l'échange entre Samaras et Dieu, à l'instar de la liste de Lagarde, se soit également perdue...