5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : un utilisateur Facebook arrêté pour blasphème envers un moine #FreeGeronPastitsios

24 septembre 2012

Brèves Polémique Grèce

271 mots   387       Comments

Si ce n'était pas si effrayant, cela serait en fait hilarant. La police grecque a arrêté l'administrateur d'une page Facebook vendredi dernier : il est accusé de "blasphème malveillant" et "insulte à la religion".

Commençons par le début : il y a quelques années, l'extrême droite (et pas uniquement apparement ) a découvert en Grèce un moine, Elder Paisios , qui était supposé être une personne très spirituelle, prophète même et (après sa mort) un faiseur de Miracles .

Les sceptiques ont rejeté ces allégations et ont même commencé à rendre en satire la fixation des gens envers Elder Paisios. L'une des plus récentes satire qui a eu un grand succès a été Elder Pastitsios.

Une explication rapide pour ceux qui ne parlent pas le grec : le Pastisio est un plat, semblable à la moussaka mais avec des pâtes, qui sonne comme le nom du moine.

Il y a quelques jours, le 17 Septembre, un député de la l'Aube Dorée a mentionné la page Facebook de Leder Pastitsios au Parlement et a demandé l'intervention de la brigade spécialisée en cyber criminalité de la police grecque, qui a eu lieu selon le communiqué de presse, le 21 Septembre. L'administrateur de 27 ans a été arrêté.

Notons que l'Eglise orthodoxe grecque n'a pas encore fait de commentaire sur la question.

Ces événements soulèvent de sérieuses questions au sujet de la liberté d'expression en Grèce, ses limites et l'influence de l'Aube Dorée sur l'État.


Ceci est une traduction de l'article de RadioBubbleNews à lire en anglais ici.