5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Comparatif des programmes de la Nouvelle Démocratie et du Syriza

3 juin 2012

Politique élections Grèce Nouvelle Démocratie programme rbnews Syriza

1533 mots   464       Comments

Les derniers sondages et les dernières élections montrent que la bataille électorale va se jouer entre la Nouvelle Démocratie (droite historique) et le Syriza (gauche radicale). La PASOK semble en phase terminale et ne devrait pas trop peser dans les débats.

OkeaNews vous propose donc la traduction -imparfaite et en cours de mise à jour- du comparatif des deux programmes réalisé par RadioBubble (version anglaise ici).


GENERALITES

Nouvelle Démocratie

  • Renégociation de la politique économique
  • Rester dans la zone euro, dans des circonstances qui permettra la survie et le développement  

SYRIZA

  • Annulation immédiate des mémorandums et des lois issues des mémorandums 
  • Remplacement des mémorandums par un schéma national pour la reconstruction économique 

DETTE-DÉFICIT

Nouvelle Démocratie

  • Extension du programme de dépenses publiques réduit à 11,7 milliards d'euros, jusqu'en 2016 au moins 
  • Réduire les dépenses issues des gaspillages et de la corruption, mais pas des dépenses pour les salaires et les retraites 

SYRIZA

  • Recherche d'une solution européenne commune pour la dette et pour le développement
  • Renégociation du remboursement de la dette, soit par le biais d'un moratoire jusqu'à ce que les excédents puissent être atteints, soit par un défaut
  • Ajout de clauses de croissance sur le remboursement de la dette
  • Stabilisation des dépenses primaires à 43-46% du PIB (moyenne de la zone euro) au lieu de 36% tel que déterminé dans le protocole
  • Analyse et réaffectation des dépenses publiques
  • Augmentation des recettes publiques à 45% du PIB (moyenne de la zone euro) 

FISCALITÉ

Nouvelle Démocratie

  • Augmentation progressive de revenu exonérés d'impôt de 5.000 euros à la limite précédente de 8.000 euros dès que le flux de recettes aura été restauré
  • Remplacement de l'impôt extraordinaire par un impôt foncier plus large et plus juste (RDTI).
  • Réduction immédiate du taux d'imposition à 15% pour les personnes morales 
  • Réduction immédiate de la TVA à 9% sur ses produits alimentaires 
  • Réduction progressive du taux de taxation le plus élevé à 32% pour les personnes physiques 
  • Réduction progressive des taux de TVA à 19%, 9% et 5%
  • Remboursement des sommes dues par l'Etat au secteur privé (approximativement 4,5 milliards en 2012)
  • Compensation avec des créances de et vers l'État, afin de libérer des liquidités dans le marché
  • Calcul de la charge fiscale maximale provenant de contributions extraordinaires des années précédentes afin qu'il ne dépasse pas 25% du revenu (remboursement progressif pour le reste au cours des années suivantes)

SYRIZA

  • Abolition des impôts extraordinaires pour les revenus de la classe moyenne et inférieure et des groupes sociaux vulnérables (chômeurs, retraités à faible revenu, personnes vivant sous le seuil de pauvreté)
  • Réforme radicale du système fiscal visant à un développement axé sur la redistribution de la richesse 
  • Augmentation de l’impôt sur la fortune, visant à une augmentation des recettes à 1% du PIB par an, pendant 4 ans
  • Modification des taux  et des tranches d'imposition à la moyenne des niveaux européens
  • Examen des exonérations fiscales et des régimes fiscaux spéciaux
  • Examen des impôts indirects (TVA) sur les prix des denrées alimentaires (pain, lait, etc), sur les secteurs de la restauration et du tourisme. 
  • Accord d'un programme national avec les secteurs maritimes et le transport maritime, afin d'accroître les recettes fiscales 
  • Confiscation des biens en cas de fausses déclarations, après l'établissement d'un registre de la propriété
  • Signature d'un accord bilatéral avec la Suisse sur l'imposition des dépôts

TRAVAIL-SALAIRES-RETRAITES

Nouvelle Démocratie

  • Re-augmentation des salaires très faibles aux niveaux de 2009
  • Rétablissement immédiat de la masse salariale pour les agents de police et les opérateurs de la force aérienne
  • Extension des prestations de chômage pour une année supplémentaire, à deux ans
  • Prestations de chômage spécial pour les non-salariés (travailleurs indépendants propriétaires de magasins,) par le biais des fonds européens
  • Réductions du gel des salaires dans le secteur privé.
  • Report de la date limite de remplacement  des conventions collectives sectorielles de travail vers la convention-type de la Confédération générale des travailleurs dans les six mois
  • Trois ans avec un statut spécial pour l'excédent des travailleurs du secteur public, au lieu des licenciements.

SYRIZA

  • Annulation immédiate des lois réduisant les salaires, les avantages et le remplacement des conventions collectives de travail.
  • Re-augmentation du salaire minimum à 751 euros par mois
  • Re-augmentation des allocations de chômage à 461 euros et en l'étendant à deux ans

PRODUCTION - ECONOMIE NATIONALE 

Nouvelle Démocratie

  • Initiatives législatives immédiates pour la privatisations des propriété immobilières de l'Etat
  • Promotion des privatisations au-delà de ce qui est attendu dans le Mémorandum
  • Recouvrement des dommages subis par la décote de la dette aux personnes physiques (les détenteurs d'obligations) et aux fonds de sécurité sociale
  • Financement de l'économie avec un «outil de liquidité spécial» à travers la Banque européenne d'investissement et les fonds non dépensés du Cadre de la Référence Stratégique Nationale
  • Programme spécial pour la liquidité des entreprises des petites et moyennes entreprises

SYRIZA

  • Réaménagement du Cadre de la Référence Stratégique National avec un programme d'investissement européen pour la gestion de la récession
  • Création d'un Trésor de la richesse nationale et de la sécurité sociale à travers l'exploitation des richesses minérales et des hydrocarbures
  • Règlement de la dette agricole et financement relié à la production agricole réelle (instituant des «cartes de l'agriculteur")
  • Nationalisation et la socialisation des banques qui sont financés par le Fonds de stabilité financière
  • Gel des privatisations des organismes publics d'importance stratégique et retour sous contrôle public de tous ceux qui ont été privatisés
  • Développement du secteur tertiaire vers une économie socialisée et l'autogestion

SOCIÉTÉ

Nouvelle Démocratie

  • Suspension des conséquences de l'inscription à Tirésias (équivalent du fichage banque de France) pour ceux qui y sont inscrits depuis les deux dernières années
  • Règlement du remboursement des dettes des ménages aux banques avec une limite mensuelle de 30% du revenu, en vertu de laquelle le chômeur ne devrait rembourser les intérêts que pendant 2 à 3 ans
  • Écraser le crime organisé et la «petite criminalité»

SYRIZA

  • Annulation des lignes de fracture que la Nouvelle Démocratie tente de faire revivre et réappropriation de la dignité nationale
  • Allégement de la dette totale ou partielle pour les ménages très endettés et les entreprises excessivement endettées 
  • Reconstitution du droit d'obtenir un emploi avec une compensation équitable et un niveau de vie digne
  • Confinement de la crise humanitaire

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

Nouvelle Démocratie

  • Accélérer la proclamation unilatérale et la démarcation de la zone économique exclusive

SYRIZA

  • Développement de la politique étrangère sur un ligne pacifiste suivant le droit international
  • Délimitation de la zone économique exclusive après les accords bilatéraux avec les pays voisins intéressés
  • Moratoire sur la concurrence avec la Turquie et promotion en collaboration avec Chypre, de la perspective européenne de notre voisin, qu'à la suite d'actions mutuelles
  • Composer le nom avec un qualificatif géographique pour toutes les utilisations pour l'ARYM

POLITIQUE D'IMMIGRATION

Nouvelle Démocratie

  • Enrayer la migration grâce à une meilleure garde des frontières et le rapatriement en masse avec une politique européenne conjointe
  • Retirer ses "immigrants illégaux" des centres urbains et à écrasement du commerce illicite

SYRIZA

  • Négociation d'un nouveau cadre européen sur la politique d'immigration, avec une distribution équitable de la charge entre les pays membres
  • Délivrance graduelle des documents de voyage aux immigrants qui veulent répartir
  • Rationalisation du cadre juridique pour les immigrants qui vivent et travaillent dans le pays
  • Lutte contre la traite des êtres humains et les formes d'esclavage

SYRIZA: Consolidation et démocratisation de l'Etat

Au-delà des éléments comparatifs immédiats des engagements de la campagne électorale de la Nouvelle Démocratie et du SYRIZA, Alexis Tsipras a consacré une grande partie de son discours à la consolidation de l'administration publique et au modèle de gouvernance qu'il entend suivre. Plus précisément, les points suivants ont été précisés:

  • Petit gouvernement flexible
  • Démocratisation et la réorganisation de l'administration publique
  • Annulation de l'"armée" de conseillers des membres de parti et des directeurs dans les organisations d'utilité publique
  • Création d'une Autorité centrale des Marchés d'Etat
  • Expansion des politiques de transparence et d'ouverture, de l'e-administration, des systèmes de prescription électroniques et des mécanismes de contrôle des coûts
  • Modernisation et dotation des bureaux des impôts avec un personnel qualifié en vue de renforcer le contrôle et la vérification croisée des mécanismes
  • Mise en place des règles pour la gestion des fréquences de la télévision publique et du fonctionnement de médias privés
  • Changer la loi relative à la responsabilité des ministres et assurer l'égalité devant la loi
  • Introduction de la proportionnelle.