5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Dette et chômage, un grec se suicide dans un parc à Athènes

30 mai 2012

Société austérité chomage dette Grèce suicide

275 mots   440       Comments

L'austérité tue

L'austérité tue (via @teacherdude)

Un nouveau nom s'est ajouté à la longue liste des Grecs écrasés par la crise économique, le cauchemar des dettes, le chômage et le manque de revenus. Alexandros, un homme de 60 ans, s'est pendu mercredi matin dans un parc public, juste à 2 de mètres de son domicile dans la banlieue d'Athènes de Nikaia ("Nice", en grec).

La police a trouvé une note écrite à la main dans sa poche. Il y avait expliqué les raisons de son acte désespéré.

"J'ai commis un grand crime, d'être mon propre patron à l'âge 40 ans, et criblé de dettes. Maintenant le mauvais garçon ... de 61 ans doit payer. J'espère que mes petits-enfants ne naîtront pas en Grèce(...)"

Les voisins ont dit qu'ils l'ont vu le mardi assis sur un banc du parc. Personne n'avait pensé qu'il avait atteint un tel niveau de désespoir, ont-ils dit.

Ce matin Alexandros s'est habillé avec ses vêtements de travail, a pris son sac avec ses outils.

Alexandros était un électricien, avait un magasin dans le passé, mais celui-ci a fermé. Il avait essayé de travailler comme électricien dans un navire. Il semble qu'il avait perdu son emploi.

Le suicide d'Alexandros s'est produit Alexandros un jour après celui d'un homme de 42 ans. L'homme avait perdu son emploi quelques jours avant.

Un autre homme, 61 ans, à Pyrgos, en Crète, avait mis fin à ses jours en avalant des pesticides, quatre jours plus tôt.

source : KeepTalkingGreece


Plus d'infos sur les suicides en Grèce chez OkeaNews ou chez notre ami Mehdi Zaaf.