5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Triste adieu à deux héros pakistanais

17 avril 2012

Société appel Athènes euro Grèce Hommage migrants Salonique Semaine Thessalonique traduction travail UE vol

374 mots   462       Comments

Les héros : Humayun Anwar, 18, et Wakar Ahmed 33 (Photo: Niko Ago)
Les héros : Humayun Anwar, 18, et Wakar Ahmed 33 (Photo: Niko Ago)

Ils ont payé le prix ultime en essayant de sauver la vie d'autres êtres humains, mais rares sont ceux qui ont entendu leurs noms.

Mardi dernier (10/04), les corps de Humayun Anwar (18) et de Wakar Ahmed (33) ont été rapatriés dans leur pays natal, le Pakistan, après un appel via les réseaux sociaux pour obtenir les 6000€ nécessaires à leur dernier voyage.

Les deux hommes ont tragiquement perdu la vie un vendredi après-midi, alors qu'ils essayaient de sauver un couple de personnes âgées dont la voiture avait quitté la route et était tombée sur la voie ferrée à Kryoneri, dans l'est de l'Attique.

Alors qu'ils luttaient pour libérer le couple de personnes âgées - Wakar avait réussi à pénétrer à l'intérieur et essayait de les en sortir - le train Athènes-Thessalonique arrivant en sens inverse a percuté le véhicule, tuant trois personnes instantanément. Wakar mourut peu après.

Les deux hommes venaient du même village dans le district nord de Gujrat, dans le Pendjab, les deux victimes habitaient dans la même maison en Grèce. Wakar était venu en Grèce il y a huit ans et travaillait comme jardinier, alors que Humayun est arrivé il y a deux ans et était charpentier.

Selon les sources, la famille de Anwar Humayun, l'aîné d'une famille de quatre personnes, avait payé 7500 euros à des trafiquants pour venir en Grèce. Son existence ici était identiquqe à celle de milliers de migrants sans-papiers : il travaillait jusqu'à dix heures par jour, sept jours par semaine, pour 25€ par jour.

Quand il est devenu clair que leurs familles ne pouvaient payer pour rappatrier leurs corps, la communauté pakistanaise a envoyé un appel au don qui a été rapidement suivi.

Selon le journaliste Niko Ago, beaucoup de donateurs ont contribué, de nombreux anonymes. S'adressant à Net TV, le mercredi, il a également dit que le maire d'Athènes Yorgos Kaminis a apporté une contribution personnelle.

Autour de 19 heures le mardi, leurs corps ont fait leur dernier voyage vers le Pakistan, sur un vol parti de l'aéroport d'Athènes et destiné à Islamabad via Doha au Qatar.

source : Athens News (traduction)