5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Mikis Theodorakis : "Je veux les regarder dans les yeux avant qu'ils votent"

12 février 2012

Politique Société Témoignages austérité gaz lacrymogènes Grèce manifestation Mikis Theodorakis résistance troïka

200 mots   470       Comments

Mikis Theodorakis, le 12 février 2012

Mikis Theodorakis, le 12 février 2012, un masque pour se protéger des gaz lacrymogènes

 

"Je veux les regarder droit dans les yeux, avant qu'ils votent pour les mesures d'austérité" a déclaré le célèbre compositeur Mikis Theodorakisaux aux journalistes avant d'entrer dans le parlement grec. "Ils se préparent à voter pour la mort de la Grèce" a-t-il souligné.  Mikis Theodorakis, 85 ans, et Manolis Glezos, 89 ans, avait appelé les gens à manifester devant le Parlement ce dimanche.

Les deux hommes se rendirent ensemble à joindre à la manifestation, quand ils ont été victimes du gaz lacrymogène tiré par la police. Les masques chirurgicaux qu'ils portaient ne les ont pas empêché de se sentir mal à l'aise. Ils ont tous deux été traités au cabinet médical du Parlement. Comme anciens députés, Theodorakis et Glezos assisteront au vote des sièges réservés pour le public.

"Nous envoyons un message d'optimisme. Nous nous sommes battus et cette fois nous allons gagner ", a déclaré Theodorakis, qui avait combattu pendant la guerre civile et la dictature militaire et qui a été condamné plusieurs fois à exil.

source : keeptalkinggreece.