5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

[Live !] Grèce – Manifestations anti-austérité -12 février 2012 - #12fgr Partie 1

12 février 2012

Live ! #12fgr Athènes austérité crise émeutes Grèce manifestation police Salonique Syntagma violences

1900 mots   702       Comments

17h25

17h25 (photo @RobNisbetSky)

Après les manifestations d'hier et d'avant hier et les chamboulements dans la classe politique grecque (voir dans le live), Okeanews poursuit le suivi des évènements en direct.

Aujourd'hui est le jour du vote au parlement d'un texte conséquent, dont les députés ont pris connaissance tardivement.

Etat des lieux d'une classe politique en implosion :

PASOK : 9 voteraient"non" + 13 probablement "non" ;

ND : 12 voteraient "non" + 6 probablement "non" ;

Composition de la force parlementaire : pasok 153, nd 83, kke 21, laos 15, syriza 9, dimar 4, dimsy 4, arma 1, independents 9

Pour aller plus loin, et en préambule de la journée, article de Helena Smith du guardian, qui est une des journalistes à suivre concernant la Grèce : I fear for a social explosion: Greeks can't take any more punishment

Extrait :

"Our politicians lied to us. They never told us the truth, and now they want to pass policies that they have no mandate to do. As that sign says over there," she said, pointing to a friend holding a placard, "We choose to be free. Keep your money." But that was one of the milder slogans.

Traduction :

"Nos hommes politiques nous ont menti. Ils ne nous ont jamais dit la vérité et maintenant, ils veulent passer des mesures pour lesquelles ils n'ont aucun mandat. Comme la pancarte dit là-bas," dit-elle, montrant un ami tenant une pancarte: «Nous choisissons d'être libres. Gardez votre argent. " Et c'est l'un des slogans les plus doux.

Les évènements peuvent etre suivis via twitter avec le hashtag #12fgr et chez prezatv qui regroupe les différents broadcast ( zougl@,    StopCartelTV et Skai).

(Les heures indiquées sont à l'heure française.)

Rafraîchissez la page régulièrement pour voir les mises à jour. N'hésitez pas à partager des liens dans les commentaires si vous voyez des infos qu'OkeaNews aurait loupé !

Je profite de cette journée pour remercier tous ceux qui suivent ce blog et envoient des messages de soutien à la population grecque - elle en a grand besoin. Comme me l'a dit une fois Cigale Zoze : "J'ai mal à la Grèce". Moi aussi j'ai mal, et ce site est le résultat d'un investissement personnel pour partager une situation qui, quand on connait la Grèce et ses citoyens, est encore plus révoltante.

J'aime la Grèce. Elle m'a accueillit comme l'un de ses enfants. Elle a changé ma vie. Les gens que j'y ai rencontré sont tellement différents de ce que l'on a pu raconter. Ce site est né de cette volonté de redonner une vérité aux évènements. De redonner une image plus réelle de cette vie devenue si complexe à l'heure de la dettocracie.  Il est le résultat de cet amour pour un pays qui ne doit pas devenir ce qui est en préparation depuis 2 ans.

Okeanos

12 février 2012 – 10:30

Comme pour chaque manifestation, la station de métro "Syntagma" est fermée, pour "mesures préventives de sécurité". Les stations "Panepistimiou" et "Evangelismos" seront également fermées dans la journée.
A Salonnique, il semblerait que les chauffeurs de taxi aient décidé de fournir leurs services gratuitement pour permettre aux manifestants d'aller aux manifestations.

12 février 2012 – 10:45

Panariti (PASOK) : - "Ce programme conduira à un défaut désordonné dans quelques mois et nous finirons humiliés devant les tribunaux luxembourgeois."

Il pleut sur Athènes. La manifestation est prévue pour 17h.

12 février 2012 – 11:20

Les supporters de l'Olympiakos, du Panathinaïkos et de Panionios se prépareraient à une manifestation commune jusqu'à la place Syntagma, ce soir. Quand on connait les animosités récurrentes entre ces clubs les jours de match -et dans la vie quotidienne-, c'est dire si la journée est importante.

Panagiotis Grigoriourevient sur ce sujet dans son dernier article "Article 120" :
Durant les matches de football ce dernier temps, des supporteurs déploient des banderoles contre la dictature, «Pour sauver les banques de la faillite ils nous condamnent à la misère et au chômage, ils ont bradé le pays et tous nos biens avec, éteignons la télé, tous dans la rue » (supporteurs de l'équipe de Panathénaikos), « demain vous serez enterrés sans messe » (supporteurs de l'équipe de Panionios). Apparemment la messe sera dite aux prolongations et le championnat durera alors longtemps. Puis, nombreux seront aussi les prêtres ce dimanche, à faire sonner les cloches de leurs églises en signe de deuil. Et même si le Mémorandum II, passe finalement au « Parlement », nous sommes de plus en plus nombreux à réaliser ce qu'il nous reste à faire.
Supporteurs de l'équipe de Panionios
Supporteurs de l'équipe de Panathénaikos
12 février 2012 – 11:50

Rappel sur la Constitution grecque, adoptée en 1975 après la chute de la dictature des colonels. Elle dispose clairement d’un droit de résistance (article 120) :

“L’usurpation, de quelque manière que ce soit, de la souveraineté populaire et des pouvoirs qui en découlent est poursuivie dès le rétablissement du pouvoir légitime, à partir duquel commence à courir la prescription de ce crime.
L’observation de la Constitution est confiée au patriotisme des Hellènes, qui ont le droit et le devoir de résister par tous les moyens à quiconque entreprendrait son abolition par la violence.”

12 février 2012 – 11:50

Nikos Legkas (ND) démissionne.

12 février 2012 – 12:30

Deux bâtiments devraient servir d'abris pour les manifestants en cas de problème : la faculté de droit à Athènes et de cinéma Olympion à Salonnique.

12 février 2012 – 12:55

Les stations "Panepistimiou" et "Evangelismos" seront fermées à partir de 14h00 (heure grecque), soit, dans quelques minutes.

12 février 2012 – 13:30

Les discusssions concernant le vote du plan d'austérité commencent au parlement.

Pendant ce temps, il semble que le service des données du parlement aurait indiqué que des pièces du dossier du mémorandum sont inconstitutionnelles.

12 février 2012 – 13:40

Le député, Mr Papadimoulis condamne comme "inacceptable" la notion urgente du vote du plan d'austérité.
Mr Protopapa (PASOK) aurait répondu : "Nous faisons face à un défaut de la Grèce. Nous ne pouvons pas rentrer dans le détail du plan d'austérité".

Bien sûr...

12 février 2012 – 14:05

Beaucoup de tensions dans le parlement grec, avant même que les discussions commencent vraiment.

12 février 2012 – 14:50

Un député du PASOK interrompu par un député du parti communiste : -"Pouvez-vous vivre avec 400€ par mois ?".

12 février 2012 – 14:55

P. Lafazanis (SYRIZA) : "Le mémorandum viole l'article 22 de la constitution grecque". Il semble qu'il soit venu avec une liste de professeurs d'université, en droit constitutionnel, qui préciseraient que ce vote est anticonstitutionnel.
En réponse, P Papoutsis (PASOK), soutient que les articles 22-23 de la constitution (salaire minimum) peuvent être légalement annulés pour des raisons cruciales d'«intérêt public».

12 février 2012 – 15:25

20 bus de ce type bloquent complètement l'accès au parlement :

Les bus de la police autour du parlement, 15:25, Syntagma

Les bus de la police autour du parlement, 15:25, Syntagma (photo @thesspirit)

Ambassade de Grèce à Paris :

Ambassade de Grèce à Paris, 15:30

Ambassade de Grèce à Paris, 15:30 (photo @Pexlibanis)

12 février 2012 – 15:35

Des milliers de personnes dans le métro convergent vers Syntagma.

Slogan vu sur Internet (Teacher Dude's BBQ) :

Ouste !

Ouste ! (Teacher Dude's BBQ)

12 février 2012 – 15:45

Plusieurs milliers de personnes arrivées à Syntagma :

Syntagma, 15h45, Zougl@

Syntagma, 15h45, Zougl@

Police en place hors du parlement, 15:45

Police en place hors du parlement, 15:45

 

12 février 2012 – 16:00

Athènes :

Syntagma, 16:00

Syntagma, 16:00 (Zougl@)

Syntagma 16:00

Syntagma 16:00 (photo @leuteris)

Salonnique :

Salonnique - 16:00

Salonnique - 16:00 (photo @gazakas)

 

Les armes de décoration massive 😉 :

Quelques armes de décoration massive

Quelques armes de décoration massive (photo @thesspirit)

12 février 2012 – 16:25

Le métro, le train, tous les moyens de transport sont bondés. Syntagma :

Syntagma, 16:25

Syntagma, 16:25 (photo @YiannisMouzakis)

Cela me rappelle clairement fin juin 2011. Place bondée et beaucoup de monde arrive.

Premiers jets de gaz lacrymo :

Premiers jets de lacrymos

Premiers jets de lacrymos, 16:35

 

Premiers jets de lacrymos, 16:35Premiers jets de lacrymos, 16:35

Premiers jets de lacrymos, 16:35

 

Utilisation intensive de gaz lacrymogènes !!

Un homme vers les policiers, crie, encore et encore : "Venez avec nous, vous etes avec nous ! Venez, rejoignez nous!"

Mikis Theodorakis est présent à Syntagma. Il a été éloigné du fait de l'utilisation massive de gaz lacrymogènes.

12 février 2012 – 16:55

Clash, cocktails molotov et gaz lacrymo : il est 17h, l'heure de l'arrivée des habituels fauteurs de trouble...

Cependant, de plus en plus de personnes arrivent à Syntagma.

Tweet : Mikis Theodorakis -almost 90 yr old- was tear gassed.He refuses to leave #syntagma sq #12fgr #Greece

Syntagma, 17h00 :

Syntagma, 17h

Syntagma, 17h (Zougl@)

 

Syntagma, 17h

Syntagma, 17h (Zougl@)

Message d'un amie : "La danse a commencé [ndlr : les gaz lacrymogènes], mais nous resterons".

Teargas

17h03 - Teargas, Zougl@

Dans le parlement, un député de gauche : -"Vous parlez pour nous avertir de l'"enfer", mais dehors sur la place, c'est déjà l'enfer! "

tweet : Petrol bombs, tear-gas, stun grenades outside the Parliament in#Greece now.

Contribution vue sur Facebook :

"M for Malakas"

"M for Malakas"

12 février 2012 – 17:10

Une manifestante, sur twitter : -"They are once again bombarding #syntagma sqr. So much chemicals from 2 sides. Impossible to breathe. #12fgr"

Manolis Glezos, ancien résistant, est à l'infirmerie du parlement à cause de problèmes respiratoires causés par les gaz lacrymogènes

Il y a déjà plusieurs blessés.

tweet : "Photoreporter injured by a petrol bomb that exploded on its feet."

Un blessé s'est écroulé. Les "policiers" sont passés à côté de lui sans le regarder. Il a été aidé par d'autres manifestants.

12 février 2012 – 17:30

La place a été vidée :

Syntagma, 17h30

Syntagma, 17h30, la place est vidée

 

Syntagma, 17h30

Syntagma, 17h30, la place est vidée

 

Les images de Zougla me font penser à toutes les manifestations grecques depuis l'arrivée de la troïka. La population n'a pas le droit de manifester. Honte !!!

Si vous utilisez twitter, mentionnez #WeAreWithGreece ou #WeAreAllGreeks en soutien.

12 février 2012 – 17:45

Il semble que la manifestation soit une des plus importante depuis des années. Difficile de juger avec la fumée des lacrymos.

Dernières images Zougl@ (17h45):

17h45

17h45

 

17h45

17h45

 

17h45

17h45

 

17h45

17h45 (photo @thesspirit

La place est vide, mais les manifestants sont dans les rues principales :

17h25

17h25 (photo @RobNisbetSky)

 

Début de la manifestation à Salonnique (estimation d'un manifestant : + de 10 000 personnes, calmes mais déterminées).

A Athènes, la police tente de repousser encore et encore et encore les manifestants au plus loin de la place Syntagma :

17h45

17h45

17h45

17h45

La suite ICI