5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

[Live !] Grèce – Manifestations anti-austérité -11 février 2012 - #11fgr

11 février 2012

Société aide appel Athènes austérité bombe campagne cinéma citoyens constitution crise démission députés dette dictature droite DT élection élections ERT Etat euro Europe extrême extrême droite gaz lacrymogènes Gouvernement Grèce histoire la suite les grecs Live loi manifestation manifestations MAT médecin Médias médicaments mémorandum mesures métro NSA OkeaNews opposition parlement parlementaires PASOK Patras photos police projet de loi rbnews retraite santé Skai sondage Syntagma Syriza témoignage travail troïka twitter UE violence violences vote

1723 mots   544       Comments

[singlepic id=25 w=320 h=240 float=left] Après les manifestations d'hier et les chamboulements dans la classe politique grecque (démission des 6 ministres), et en attendant la grande manifestation de demain, Okeanews poursuit le suivi des évènements en direct.

Hier, après le Live, j'ai eu une conversation téléphonique avec un ami habitant dans la campagne -fabuleuse- du Péloponnèse, un cours résumé de sa vision de la situation :

- "Je m'attends à un gros "bang" dans les jours qui viennent. La classe politique est en train de se craqueler complètement. Rien n'a été dit dans nos médias sur les violences d'hier [ndlr : comme d'habitude...].Nous commençons à faire des provisions (sucre, farine, médicaments) pour pouvoir tenir au cas ou. De toute façon, cela doit changer, même si nous devons passer par une période très difficile, ce qui nous attend avec la Troïka semble bien pire. Je ne suis pas encore prêt à aller a Syntagma, je reste avec ma femme enceinte et ma famille qui a besoin de moi. Mais je sens le vent tourner.  Je pense que la fin d'une époque se rapproche et qu'il va être très difficile de vivre à Athènes et dans les grandes villes dans les mois à venir. Je m'attends à une période très violente dans la capitale."

Les évènements peuvent etre suivi via twitter avec le hashtag #11fgr et chez prezatv qui regroupe les différents broadcast ( zougl@,    StopCartelTV et Skai).

(Les heures indiquées sont à l'heure française.)

Rafraîchissez la page régulièrement pour voir les mises à jour.

11 février 2012 – 09:40

Les nouvelles mesures d'austérité ont été soumise au parlement et seront votées dimanche, jour d'une manifestation qui s'annonce très importante.

Des membres du parti communiste (KKE) ont placé une bannière anti-accord d'austérité sur l'Acropole : "A bas la dictature du monopole de l 'Europe" :

A bas la dictature de l'Europe !

A bas la dictature de l'Europe !

11 février 2012 – 10:15

Selon Protothema, 6000 policiers seront regroupés durant tout le week-end autour du parlement. Il semble que les policiers ont reçu des ordres clairs de ne pas utiliser de gaz lacrymogènes dans les entrées du métro (ce qui avait provoqué une panique générale fin juin 2011, lorsque 2800 bombes lacrymos avaient été utilisée en une seule journée).

Rappel d'un témoignage de ces journées du 28 et 29 juin 2011 :

Un ami me raconte :

“Nous n’avons jamais vu cela. Nous nous sommes rués sur le groupe de perturbateurs, nous ne voulions pas de violence pour éviter de donner cette excuse à la police anti émeute. Un des membres de ce groupe a été attrapé et en se relevant, un document est tombé de sa poche : c’était sa carte de police ! Il nous a regardé en souriant et est reparti. Et la, le nuage de fumée est arrivé. Impossible de respirer. Toutes les issues de la place étaient bouclées. Seule fuite possible : le métro, qui, déjà, rassemblait beaucoup de monde. Ils nous ont envoyé des gaz dans le métro ! J’ai vu une personne agée s’évanouir. Un homme en sang. Mais rien n’a été expliqué dans les médias ! Ils nous ont déclaré la guerre !”.

11 février 2012 – 10:45

G. Papandréou ce matin :

- "Ce second prêt est l'unique moyen pour la Grèce de s'en sortir".

(ce genre de commentaire est récurent depuis des mois : "il n'y a pas d'autre solution" ........-soupirs-........)

- "Je prends la responsabilité de ne pas avoir pu corriger des décennies de problèmes en 2 ans".

- "Serons nous moins indépendants si nous faisons défaut ? ".

11 février 2012 – 11:00

Début de manifestation à Athènes. Il semble que la population se réserve pour demain, dimanche, jour du vote du texte au parlement.

Début de manifestation à Athènes - 11h

Début de manifestation à Athènes - 11h

11 février 2012 – 11.05

G. Papandréou :

-"La façon dont la Grèce pourrait survivre par un défaut est purement théorique et spéculatif. Les Grecs ne peuvent pas compter uniquement sur cela."

11 février 2012 – 11.15

En substance, G. Papandréou (PASOK) averti qu'il faut avoir très peur du défaut. Certes. Faut-il avoir plus peur d'un défaut que des nouvelles mesures ?

Il semble que des manifestants occupant le bâtiment de la Faculté de droit sont encerclés par la police.

11 février 2012 – 11:25

Les manifestants arrivent place Syntagma :

Les manifestants arrivent à Syntagma - 11h25

Les manifestants arrivent à Syntagma - 11h25

11 février 2012 – 11:30

Poursuite du théatre politique grec. A. Samaras (ND - opposition) vient de justifier le choix de devoir voter "oui" demain par un commentaire dont la ligne est, grosso modo "Quand nous étions contre le premier plan de sauvetage, la dette était gérable, mais maintenant elle ne l'est plus. L'Europe était solidaire, mais maintenant, nous avons notre punition".
Qui va encore croire à ce genre d'arguments ?

11 février 2012 – 11:32

Début de la manifestation des chauffeurs de taxi :

Début de la manifestation des chauffeurs de taxi - 11h30

Début de la manifestation des chauffeurs de taxi - 11h30

11 février 2012 – 11:36

Syntagma :

Place de la constitution, Syntagma, AThènes, 11h36

Place de la constitution, Syntagma, AThènes, 11h36

11 février 2012 – 11:40

A. Samaras (ND - opposition) demande des élections le plus vite possible. (Discours habituel du leader de l'opposition : "non au mérorandum", "oui au mémorandum", "des élections"). Theatricus politicus.

11 février 2012 – 11:55

Salonnique (photo @MinPapag):

Salonnique - 11h55

Salonnique - 11h55

11 février 2012 – 12:00

Syntagma :

Place de la constitution, Syntagma, Athènes - 12h00

Place de la constitution, Syntagma, Athènes - 12h00 (photo rbnews)

11 février 2012 – 12:13

Le parti communiste (KKE) vient d'arriver sur la place de la constitution (Syntagma).

11 février 2012 – 12:14

Fin de manifestation à Patras. Début de l'assemblée populaire sur la place Giorgiou :

Début de l'assemblée populaire à Patras, Peloponnèse

Début de l'assemblée populaire à Patras, Peloponnèse

11 février 2012 – 12:31

Salonnique : les manifestants occupent le cinéma Olympion, rue Aristote.

11 février 2012 – 12:35

Syntagma, 12h35 (photo @bezesteni):

Syntagma, 12h35. Le cordon de police est prêt

Syntagma, 12h35. Le cordon de police est prêt

Patras, selon alfavita.gr , utilisation massive de gaz lacrymogène vers 12h, heure grecque:

Patras, lacrymos

Patras, lacrymos

Vidéo de Patras (Péloponnèse) :

11 février 2012 – 12:40

Généralement, moins de monde qu'hier. Mais le grand jour est prévu pour demain.

11 février 2012 – 12:55

Quelques photos :

Ouste !

Ouste !

Troïka, Merkel, Raus

Syntagma, aujourd'hui (photo @MinPapag )

Syntagma 12h15

Syntagma 12h15 - photo @Bezesteni

 

11 février 2012 – 13:10

Tout le monde donne rendez-vous pour demain : "Demain, Demain !" crient les manifestants en partant.

A Chania, en Crête, il semble que des drapeaux allemands et des drapeaux avec des croix gammées aient été brûlés.

11 février 2012 – 14:25

Il y a toujours beaucoup de monde dans les rue autour de Syntagma, ainsi qu'à Salonnique.

Non à un 1/2 travail, à une 1/2 retraite, à une 1/2 vie

Non à un 1/2 travail, à une 1/2 retraite, à une 1/2 vie - Salonnique (photo @VeriasA)

11 février 2012 – 14:30

Il semble y avoir quelques clash entre la police et des manifestants. Gaz lacrymogènes. Des manifestants demandent un médecin. Un manifestant a pris la matraque d'un policier anti-émeute.

Un homme près de 55 ans est légèrement blessé (des policiers anti-émeute ont repoussé les derniers manifestants  pacifiques qui restaient assir devant le parlement ( 15:00 heure grecque, 14:00 heure française).

Syntagma maintenant :

Police anti-émeute devant le parlement, Syntagma

Police anti-émeute devant le parlement, Syntagma - 14h30 (photo @skar_)

Police devant le Parlement, Syntagma, 14h30

Police devant le Parlement, Syntagma, 14h30

11 février 2012 – 15:15

La manifestation "Stop ACTA" est prévue dans 45 minutes à Athènes, Salonnique et Patras.

 

11 février 2012 – 16:00

PrezaTv nous apprend qu'un grec vient de prendre 5 mois d'emprisonnement pour avoir lancé de la farine à un homme politique.

11 février 2012 – 16:20

Il semble que malgré les demandes express des 2 leaders Samaras (ND) et Papandréou(PASOK) de voter en masse pour le texte demain au parlement, nombreux sont ceux qui doutent encore. 6 députés de ND ont indiqué qu'ils ne voteraient pas en faveur des nouvelles mesures. Un membre 2 membres du PASOK viendraient de démissionner.

11 février 2012 – 17:40

Il semble que le gouvernement veuille faire adopter le texte via une procédure d'urgence. Le responsable de Syriza aurait dit que cela serait considéré par l'histoire comme un coup d'Etat.
Les textes du Memorandum 2 sont disponibles pour les parlementaires et les citoyens grecs à cette adresse : 24h pour analyser les textes et voter...

11 février 2012 – 18:05

Plusieurs parlementaires se sont plaints de l'impossibilité de lire les 799 (!!) pages du mémorandum pour demain (ils ont reçu les documents cette nuit, à 2 heures du matin). Le responsable de Syriza aurait dit que cela serait considéré par l'histoire comme un coup d'Etat, puisque le vote serait fait dans l'urgence sans possibilité de discussions ni d'analyse. Venizelos aurait alors rétorqué les arguments habituels : nous n'avons pas le choix, c'est le mémorandum ou le retour à la drachme etc.

Désolé pour la confusion, tout cela devient un peu dur à suivre !

11 février 2012 – 21:10

Papademos :
«Cet accord va décider de l'avenir du pays", at-il dit.
"Un défaut désordonnée mettrait le pays dans une aventure désastreuse", a déclaré Papademos. "Le niveau de vie s'effondrerait et cela conduirait tôt ou tard à une sortie de l'euro."

Ne pas adopter le projet de loi, dit-il, "pertuberait les importations de carburant et de médicaments." Rappelons que le projet de loi baisse de 1 milliards d'euros les aides de santé...

Entre une extrême droite -dure, voir ici- qui démissionne de manière sans doute purement électoraliste (et qui chute dans les sondages depuis son arrivée au gouvernement) et les partis restant du gouvernement qui insistent, ou implosent (PASOK, au plus bas dans les sondages, démissions etc), quitte pour ND, à paraître instable, la solution semble complexe en cas d'élections. La suite demain lors de la grande journée de manifestation nationale contre les mesures d'austérité.