5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Fureur en Grèce : la pédophilie classée comme handicap

10 janvier 2012

Polémique Politique Société Grèce manifestation

292 mots   540       Comments

Manifestation des handicapés

Les handicapés manifestent

Des groupes de personnes handicapées grecques ont exprimé leur colère lundi suite à une décision du gouvernement d'étendre la liste des catégories d'invalidité reconnus par l'Etat, afin d'inclure la pédophilie, l'exhibitionnisme et la cleptomanie.

La Confédération nationale des personnes handicapées a nommé cette action d'«incompréhensible» et a précisé que les pédophiles auraient désormais une aide au handicap plus élevée que certaines personnes qui ont reçu des greffes d'organes.

Le ministère du Travail a déclaré que l'élargissement des catégories - qui comprend maintenant les pyromanes, les joueurs compulsifs, les fétichistes et sadomasochistes - a été effectué à des fins d'évaluation médicale et utilisé comme une jauge d'octroi d'aide financière.

Mais  Yannis Vardakastanis, responsable du CNDP, qui est aveugle, a averti que cette nouvelle liste pourrait créer de nouvelles difficultés pour les handicapés Grecs qui font déjà face à des réductions des prestations dues à la crise financière.

«Ce qui arrive est incompréhensible. Il doit y avoir une grosse erreur. Le ministère doit avoir une politique différente sur le handicap,»a dit à l'Associated Press. «La liste contient des changements majeurs des quotients d'invalidité, ce qui pourrait supprimer les avantages de beaucoup d'handicapés. "

La nouvelle liste applique un taux d'invalidité de 35% aux pyromanes et aux pédophiles, comparativement à 80% pour des greffés du coeur.

«Ce n'est vraiment pas sérieux d'accorder un taux de 20-30% d'invalidité aux voyeurs, et de 10% pour les diabétiques, qui ont des injections d'insuline quatre ou cinq fois par jour,» a déclaré Vardakastanis. [Associated Press]

source : ekathimerini