5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Elections en Grèce : sans surprise, elle seront retardées

27 décembre 2011

Politique Société crise démocratie Grèce

329 mots   406       Comments

Sans surprise, les élections en Grèce initialement prévues pour le 19 février 2012 seront sans doute repoussées au mois d'avril.

Dans le quotidien ekhatimerini, nous apprenons que Lucas Papademos, qui a rencontré les leaders de Nouvelle Démocratie et du LAOS la semaine dernière, vient de s'entretenir avec G. Papandréou, leader du PASOK. G. Papandréou lui aurait confirmé son soutien dans la mise en forme des réformes structurelles en cours.

L. Papademos devrait donc rester premier ministre jusqu'au 8 avril 2012, date pressentie des futures élections.

Edit du 28/12/2011 : Les élections seraient prévues après les fêtes de Pâques.

Mediapart précise :

Le ministre grec des Finances, Evángelos Venizélos, a annoncé des élections législatives anticipées en avril. Les conservateurs de Nouvelle Démocratie exigeaient jusque-là qu'elles se tiennent le 19 février, mais le porte-parole du parti de droite a annoncé qu'il avait accepté le report de cette date jusqu'à la Pâque orthodoxe, le 15 avril: «Tout changement de la date du 19 février, sur laquelle nous nous étions mis d'accord, dépend des discussions sur la dette.»Evángelos Venizélos a ajouté, lors d'une réunion du parti socialiste Pasok, que «l'avenir du pays se décidera(it) entre le 16 janvier et les deux ou trois semaines suivantes, au cours des négociations sur le nouveau programme d'aide» de l'Eurozone. Le troisième membre de la coalition dirigée par Lucas Papademos, le parti d'extrême droite Laos, ne s'est pas exprimé.

Des représentant de l'UE, du FMI et de la Banque centrale européenne (BCE) doivent décider, en janvier, si les objectifs fixés dans un premier plan d'aide en 2010 ont été atteints par la Grèce et estimer l'avancement des mesures conditionnant le deuxième plan. Mais le gouvernement grec a de plus en plus de mal à atteindre ces objectifs d'austérité et des membres du cabinet suggèrent un nouveau train de mesures.