5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Un témoin clé du procès pour corruption de Siemens prétend avoir été agressé

22 mars 2015

Corruption Justice corruption Grèce scandale Siemens témoin

Un témoin clé du procès pour corruption de Siemens, l’ancienne secrétaire de l’ancien dirigeant de Siemens, Michalis Christoforakos, a affirmé avoir été victime d’une violente agression par un homme non identifié, ont indiqué des sources vendredi soir.


183 mots   1283       Comments

siemensLa femme, dont l'identité n'a pas été dévoilée, s'est rendue mercredi au commissariat de la police locale de Maroussi, au nord d'Athènes, pour signaler l'attaque. Elle a dit que l'agression avait eu lieu plus tôt le même jour, alors qu'elle sortait ses poubelles.

La femme fait partie du programme de protection des témoins et deux gardes de police lui avaient été affectés. Mais, dans le cadre de récentes réductions, l'un des deux officiers avait été démis de ses fonctions.

Une enquête policière est en cours pour déterminer si la prétendue agression est liée au scandale Siemens, pour lequel 64 personnes ont été inculpées dans le procès.

Christoforakos, ancien PDG de Siemens Hellas, est l'un des suspects, mais alors qu'il a été arrêté en Allemagne en 2009, les autorités allemandes ont depuis refusé une demande d'extradition vers la Grèce de l'ancien dirigeant qui a également un passeport allemand. Les juges avaient estimé que les accusations portées contre lui avaient expiré en vertu de la prescription.