5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La police antiémeute attaque les étudiants devant l'école polytechnique

14 novembre 2014

Police étudiants Grèce MAT police Polytechnique répression

La police antiémeute a utilisé des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes pour attaquer des centaines d’étudiants qui tentaient d’organiser une réunion de protestation sur le campus polytechnique d’Athènes. Il y aurait une dizaine de blessés.


280 mots   2124       Comments

Des étudiantes paniquées près de l'école polytechnique (Photo: Orestis Seferoglou/Eleftherotypia)

Des étudiantes paniquées près de l'école polytechnique (Photo: Orestis Seferoglou/Eleftherotypia)

Les étudiants avaient prévu hier soir de tenir une assemblée générale pour discuter des événements plus tôt dans la journée à l'Université d'Athènes : la police antiémeute était intervenue (2 blessés) pour empêcher l'occupation du bâtiment avant la commémoration de lundi (soulèvement de Polytechnique qui avait été matée dans le sang par la junte militaire).

Hier soir, au milieu de scènes de panique, la police antiémeute a utilisés des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes pour attaquer des centaines d'étudiants qui tentaient d'organiser une réunion de protestation sur le campus de polytechnique d'Athènes.

Dans une vidéo filmée depuis un balcon rue Stournari, où les étudiants avaient réussi à forcer une porte du côté de l'université, qui aurait été verrouillée sur ordre du recteur, on peut voir un détachement de MAT ( police antiémeute) attaquer les étudiants qui manifestaient alors qu'ils s'approchaient de l'entrée vers 20h.

Les images montrent des officiers - qui n'auraient donné aucun avertissement préalable aux étudiants de se disperser - chassant les manifestants, les frappant indistinctement à coups de matraque, et projection de gaz dans une foule de personnes acculées autour de l'entrée de l'université.

Il y aurait une dizaine de blessés. Des témoins ont déclaré avoir vu le photojournaliste Giannis Liakos de l'agence InTime être blessé à la tête avec une matraque par un policier antiémeute.


Quelques photos de la soirée :