Pauvreté : la honte en chiffres


1 280 101 chômeurs et baisse dramatique des salaires.


10 octobre 2014 - 318 mots  
1122     dernière mise à jour le 10/10/2014   Comments

SEUILPAUVRETEGRECE2

Les données sur la honte de la pauvreté dans le pays aujourd’hui, comme les a enregistrées le Réseau Revenu Minimum à partir des autorités officielles et des travaux scientifiques sur le sujet constituent la face cachée du mémorandum.

Par exemple, le pourcentage de personnes qui déclarent ne pas pouvoir faire face économiquement pour subvenir à leurs besoins alimentaires a doublé depuis 2009.

Selon les données d’ Elstat (INSEE grec), la Grèce :

1. Fait partie des pays dont le taux de pauvreté est le plus élevé (23,1%) alors que le taux de pauvreté infantile se situait à 26,5% en 2012.

2. Se trouve à la 4ème place parmi les 28 avec le pourcentage le plus élevé de citoyens menacés par la pauvreté (34,6%), derrière la Bulgarie (49,3%), la Roumanie (41,7%) et la Lettonie (36,2%).

3. De même que pour les autres pays de l’UE qui se sont retrouvés impliqués dans les mémorandums (notons que la Grèce est un exemple de réussite puisqu’elle les devance) , concernant la menace de basculement dans la pauvreté, l’Irlande avec 30% de citoyens menacés de pauvreté, 27,1% en Espagne, et 25,3% à Chypre et au Portugal..

4. 2,5 millions de personnes se trouvent sous le seuil de pauvreté, basé sur le revenu du ménage moyen (60%).

5. 3.8 millions de personnes sont menacés de basculement dans la pauvreté à cause de la privation matérielle et du chômage.

6. Par exemple, une baisse de 31,3% de ménages ayant accès au chauffage central entre 2013 et 2014 a été constatée.

Concernant le deuxième trimestre de 2014

7. Le nombre de chômeurs a atteint 1 280 101.

8. Le chômage des jeunes entre 15 et 24 ans a atteint 52%, alors que de nombreux ménages n’ont aucune personne travaillant et sont donc sans ressources.

9. Parallèlement, il y a eu une baisse dramatique des revenus, tandis que le salaire minimum se situe en dessous de son niveau de 2000

Traduction : Laurent Antoniou pour Okeanews