La Grèce : le plus haut taux de pauvreté de la zone euro

24 juillet 2014

Economie austérité crise Grèce pauvreté seuil de pauvreté

34.6% de la population grecque est au niveau ou sous le seuil de pauvreté


266 mots   3441       Comments

SEUILPAUVRETEGRECE

Selon une nouvelle étude de la Fondation pour la recherche économique et industrielle, la Grèce occupe la première place dans la zone euro et le quatrième rang parmi les 28 membres de l'Union européenne concernant le pourcentage de ses citoyens vivant au niveau ou sous le seuil de pauvreté.

L'étude révèle qu'un peu plus d'un tiers des Grecs (34,6%) - quelques 3.795.100 personnes - vivaient avec moins de 60% du revenu médian national en 2013.

Ce pourcentage a augmenté de façon constante depuis 2010, lorsque le pays a commencé à appliquer des mesures d'austérité, passant de 27,6% en 2010 à 27,7% l'année suivante, 31% en 2012 et 34,6% en 2013.

Les données de ELSTAT montrent que le risque de pauvreté a considérablement augmenté en Grèce depuis 2010 et que le pourcentage de pauvreté relative a augmenté de 17,3%. Dans la même période, l'écart de pauvreté a augmenté de 24,1% et le risque de pauvreté et d'exclusion sociale de 25,4%.

Dans l'UE, la Bulgarie (49,3%), la Roumanie (41,7%) et la Lettonie (36,2%) ont les pourcentages les plus élevés de personnes vivant dans une pauvreté relative.

Le taux de pauvreté de la Grèce a également dépassé les autres pays de l'UE qui ont suivi des programmes d'austérité. En Irlande, le taux est de 30%, en Espagne de 28,2%, à Chypre de 27,1% et au Portugal de 25,3%.

Les cinq Etats membres de l'UE ayant les plus faibles taux de pauvreté sont les Pays-Bas (15%), la République Tchèque (15,4%), la Suède (15,6%), la Finlande (17,2%) et le Luxembourg (18,4%).

Le taux de pauvreté moyen dans l'UE était de 24,8% et de 23.3% dans les pays de la zone euro.

SEUILPAUVRETEGRECE2