Grèce : légalisation express du plus grand centre commercial illégal d'Europe


Le gouvernement va émettre un décret présidentiel pour légaliser le Mall d'Athènes, après la décision de la Cour suprême qui a statué la construction comme étant illégale.


3 juin 2014 - 533 mots  
1875     dernière mise à jour le 30/09/2014   Comments

Le Mall d'Athènes, le "plus grand centre commercial illégal d'Europe", va être légalisé par décret présidentiel, sans que l'entreprise qui a construit l'ensemble, liée à Spiros Latsis, dont la fortune est estimée à plus de 3 milliards de dollars, n'ait à payer un seul euro d'amende.

Alors que la population paye le prix fort de l'austérité et qu'au moins un tiers de la population n'a plus accès à la santé (voir tous les chiffres de l'austérité ici), le gouvernement ne semble pas chercher un seul instant à puiser (même un peu) dans les poches des riches hommes d'affaires malgré les preuves d'illégalités. Non, un décret et on oublie tout cela...

La décision de légaliser le centre commercial de 100.000 m2 12 ans après sa construction a été prise par une commission interministérielle présidée par le ministre du développement et de la compétitivité Kostis Hatzidakis. Etaient également présents le ministre des Finances Yannis Stournaras, le ministre de l'Environnement Yannis Maniatis et le ministre suppléant des Finances Notis Mitarakis.

Le Mall d'Athènes

Le Mall d'Athènes

La même commission a également décidé d'inclure 12 investissements dans l'énergie d'une valeur de 7 milliards d'euros dans les procédures législatives accélérées (fast track) pour les investissements stratégiques.

La commission a déclaré qu'elle rédigerait un nouveau décret présidentiel visant à légaliser l'exploitation du centre commercial, qui a été déclaré illégal par le Conseil d'Etat au motif qu'aucune étude environnementale n'avait été menée avant sa construction. La même décision a déclaré qu'un bâtiment adjacent de 17.000 m2, qui abrite les bureaux appartenant à l'entreprise Siemens, impliquée dans des scandales de corruption en Grèce, était également illégal.

Spiros Latsis (image Wikipédia)

Spiros Latsis (image Wikipédia)

Le centre commercial, situé dans la banlieue nord d'Athènes, a été construit par Lamda Olympia Village, qui est détenue par HSBC et Lamda Developments, une société contrôlée par le magnat grec Spiros Latsis. Avec une fortune estimée de 3,2 milliards de dollars, le riche homme d'affaires de 67 ans a été classé à la 506ème place cette année de la liste Forbes des personnes les plus riches du monde .

En mars, Lamda Developments, soutenue par Fosun Group (Chine) et Al Maabar (Abu Dhabi), s'était vu attribué l'appel d'offres pour développer l'ancien aéroport d'Athènes à Elliniko. Il avait été le seul soumissionnaire. Selon Libération, l'ancien aéroport, qui serait estimé à 20 milliards d'euros, a été cédé pour 915 millions d'euros.

Selon les plans du gouvernement, Lamda ne sera pas tenu de payer un seul euro d'amende pour la construction illégale. Le bâtiment va maintenant être rétroactivement considéré comme un investissement stratégique et, par conséquent légalisé en utilisant des procédures accélérées.

Une dizaine d'autres projets énergétiques ont été inclus dans la procédure accélérée sur la recommandation du ministre de l'Energie Yiannis Maniatis, qui a dit que cela devrait créer 17 000 nouveaux emplois.