5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La Grèce vend ses biens et ses plages pour apaiser la troïka

26 mai 2014

Economie Environnement Politique austérité Gouvernement Grèce littoral plage privatisation troïka

"Cette vente de la terre doit arriver", explique un fonctionnaire grec, "nous en avons besoin maintenant, rapidement. Informez les Russes et les Qataris de se dépêcher!"


171 mots   6551       Comments

110 biens de Grèce sont en vente par l'agence de privatisation de la Grèce, le TAIPED, au nom des soi-disant «développement» et de «l'utilisation des biens publics», devenus la condition sine qua non pour recevoir plus d'aide de la Troïka . "Cette vente de la terre doit arriver", explique un fonctionnaire grec, "nous en avons besoin maintenant, rapidement. Informez les Russes et les Qataris de se dépêcher!"

Alors que le projet avait été mis en pause jusqu'aux élections, la liste issue du site du TAIPED ne laisse aucun doute : le gouvernement souhaite privatiser au plus vite les côtes grecques, malgré les pétitions toujours en cours contre le projet.

La carte des 90 plages en vente sur le site du TAIPED (par Jodi graphics & Okeanews)

La carte des 90 plages en vente sur le site du TAIPED (par Jodi graphics & Okeanews)

Hormis le littoral, la liste comporte également des biens publics présents hors du territoire grec.

La liste des biens à vendre :
(cliquez sur la grande image pour afficher le mode plein écran)