5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce et mine d'or : Eldorado Gold barre la route de Skouries et ment à une députée canadienne

28 juin 2013

Environnement Eldorado Gold Grèce Skouries

Alors que la situation à Skouries comment a être de plus en plus connue au Canada, Eldorado Gold aurait assuré que "les habitants sont en grande majorité pour l'extraction de l'or" et a empêché l'accès à la mine aux visiteurs, provoquant la colère de la député écologiste canadienne Elizabeth May.


582 mots   990       Comments

Le mois dernier déjà, une député canadienne avait lancé de fortes critiques contre le projet d'extraction de l'or en Chalcidique mené par la compagnie canadienne Eldorado Gold. Un nouvel épisode dans le conflit entre citoyens et intérêts privés s’est déroulé en Chalcidique. L’opérateur d’une excavatrice a tenté d’empêcher un groupe d’habitants qui se dirigeait vers la montagne. Les habitants étaient accompagnés de la députée Canadienne des Verts, Elizabeth May, qui a dénoncé que la compagnie Gold l’avait trompeusement assurée que les habitants étaient en faveur de l’extraction d’or.

La police refuse l'accès aux visiteurs et le ton monte, selon Alexandra Tzavella (photo : Alexandra Tzavella)

La police refuse l'accès aux visiteurs et le ton monte, selon Alexandra Tzavella (photo : Alexandra Tzavella)

Elizabeth May, députée Canadienne des Verts, environnementaliste, activiste, auteur et avocate, s’est rendue en Chalcidique après avoir été trompeusement assurée que les habitants de la région étaient en faveur des mines d’or.

Selon le maire d’Alexandroupoli, M. Vangelis Lampakis, à qui Mme May a rendu visite, la députée Canadienne est outrée d’avoir constaté que "Eldorado Gold lui a menti". "Ils m’ont assurée que les habitants de Thrace et de Chalcidique souhaitent que l’extraction d’or ait lieu, mais je me rends compte du contraire. Le président d’Eldorado Gold, Paul Right, est un grand menteur".

Skouries, le 26 juin 2013. La police anti-émeute garde la route d'accès à Skouries (photo @chicumita)

Skouries, le 26 juin 2013. La police anti-émeute garde la route d'accès à Skouries (photo @chicumita)

Avant de se rendre en Grèce, Mme Elizabeth May a rencontré le PDG d’Eldorado Gold, P. Right, et lui a demandé de l’informer sur les réactions des habitants concernant les projets de la société, en Grèce. M. Lampakis a déclaré « elle m’a dit que P. Right l’avait assurée que la majorité des habitants était en faveur de l’extraction. Mais quand elle s’est rendue dans la région et a parlé avec les habitants, elle a constaté que la société lui avait menti et ça l’a rendu furieuse », a-t-il ajouté.

L’année dernière, Ε. May avait reçu de ses collègues Canadiens le prix de la meilleure députée et la plus active du pays. Ces jours-ci, elle se trouve en Grèce, invitée des Verts écologistes, pour se rendre à Perama d’Evros et à Skouries de Chalcidique, où l’on projette de réaliser des extractions d’or désastreuses.

« Je suis reconnaissante envers les Verts pour m’avoir invitée en Grèce afin de m’informer et de discuter des projets d’extraction d’Eldorado Gold et de leurs impacts sur l’environnement. En outre, en vue de l’accord commercial entre le Canada et l’Union européenne, il est important d’explorer de manière approfondie et d’avance toute question susceptible d’aboutir à des affaires d’arbitrage », avait-elle déclaré en acceptant l’invitation.

Le mois dernier, au Canada, elle avait été informée sur ces questions par le Maire d’Alexandroupoli et par Tolis Papageorgiou, de Chalcidique.

Mme Ε. May a promis au maire d'Alexandroupoli qu’elle soutiendra de toutes ses forces les réactions légitimes des habitants contre les projets d’extraction. « Pour nous, c’est une aide importante », a-t-il déclaré.

La situation à Skouries et Ierissos : les articles Okeanews sur le sujet.